DES NOUVELLES DE LUCAS HERGOTT EN PLEINE RÉÉDUCATION

Loin des yeux mais près du coeur. C’est un peu le sentiment qui traverse Lucas Hergott depuis une semaine avec cette qualification en finale. Opéré du genou et absent pour toute la saison, notre BYER a débuté sa rééducation au célèbre centre de Capbreton. Il vous donne quelques nouvelles à l’aube de cette dernière marche historique en Leader’s Cup face à Quimper.

Comment tu te sens, comment se passe ta rééducation ?
« Ça se passe plutôt très bien. Au début, les progrès c’est centimètre par centimètre, degré par degré sur les amplitudes, les flexions, les extensions. Depuis quelques jours, je commence à marcher de manière plutôt correct. C’est positif. La route est encore longue afin d’être autonome sur la marche, en matière de renforcement, mais je vois déjà les progrès. »
Quel va être ton programme dans les prochaines semaines, prochains mois ?
« Je reste à Capbreton encore une semaine. L’idée, c’est de rattraper le retard de la jambe droite par rapport à la jambe gauche. Une fois que ce sera fait, il faudra travailler en sécurité pour le genou en renforçant tous les muscles qui entourent le genou. Pour la course en ligne droite, ce sera en janvier, février. Et après ça, je pourrais intégrer du ballon et de la course basket. »
Est-ce que ce n’est pas trop compliqué d’être loin de l’équipe dans des moments comme ça ?
« Je ne peux pas jouer mais les autres non plus mis à part la Leader’s Cup. Mais je suis content quand je vois les matches. Ils performent et ils arrivent à faire quelque chose. Il y a forcément de la frustration mais je suis content pour eux, pour le club. C’est quelque chose que les gars méritent. Je prends ça de manière positive et ça me réjouit quand le club et les coéquipiers gagnent. Je suis toujours au contact des autres même si je suis blessé et loin. »
 

LET’S GO BYERS

Leave a Reply