histoire

1972-1993

Le début d’une folle aventure

la consécration

Le 13 janvier 1972, le club de Fos-sur-Mer voit le jour sous le nom de Fraternelle Fosséenne, à l’époque des grands chantiers de la zone industrielle portuaire. Les deux fondateurs sont Paul Bruyère et Jean Lovato. La Frat FOS accèdera pour la première fois en Nationale 4 en 1986 puis immédiatement en Nationale 3 la saison suivante

 

1993-2000

PALMER DONNE LE RELAIS
à giuitta et sy

Natifs de Marseille, Mohamed Sy et Rémi Giuitta font leur éclosion au sein du Club, les deux compères connaîtront des fortunes diverses au cours de leur carrière avant de mieux se retrouver quelques années plus tard.

2004-2006

LA MONTée en N1

Après une dernière saison en N2 en tant que joueur, et parallèlement entraîneur fondateur du centre de formation, Rémi Giuitta se voit confier les clés de l’équipe 1 de Fos-sur-Mer par son président, Jean-Pierre Barnès à la rentrée de 2004. Depuis le banc,, à seulement 27 ans, coach Giuitta s’entoure alors de nombreux éléments de son équipe Cadet France, et bien encadrés par des joueurs plus expérimentés qui feront la réussite future du club, avec la dimension humaine comme premier critère. Pour preuve, lors de sa deuxième saison à la tête du bateau jaune et noir, il recrute l’une des sensations de Nationale 1, Mamadou Dia, venu rejoindre notamment Aaron Harris, Djimrangaye magloire, abgué barakaou… et restera jusqu’à la fin de sa carrière au club, soit 14 années de bons et loyaux services. Cette même saison 2005/2006, Fos-sur-Mer accède à la N1 au terme d’une saison conclue en apothéose. 

2007-2009

la montée en Pro B
sur deux ans

En 2007, Rémi Giuitta réalise un nouveau tour de force en recrutant Babou Cissé sur la condition suivante, devenu leitmotiv du Club : « Ensemble pour une grande équipe ». L’international Sénégalais, reconnu parmi les meilleurs joueurs de Pro A en 2005, allait permettre à la formation provençale de franchir un nouveau palier. Avec sa vision du jeu unique, son sens de la passe inné et ses qualités offensives naturelles, Babou Cissé, sera élu meilleur meneur de N1, faisant passer Fos-sur-Mer au rang des prétendants sérieux à l’accession en Pro B.

En plus du caractère humain et de la logique de formation dont Louis Labeyrie est devenu symbole, l’identité de jeu prônée par Rémi Giuitta fait également la différence.
« Bien défendre pour mieux attaquer » prend alors tout son sens, lorsque les supporters de Parsemain assistent semaines après semaines à des performances de plus en plus remarquables.

En 2008-2009, Mohamed Sy rentre au bercail et participe activement à l’ascension en Pro B avant de se former à sa future fonction de manager qu’il occupe aujourd’hui. Le Club jaune et noir finit donc par accéder au monde professionnel (Pro B) en 2009-2010, venant ainsi récompenser le travail accompli et le jeu développé.

 

2009-2015

Le FOPB fait vibrer
la Provence

Après un premier exercice d’apprentissage brillamment conclu, grâce à plusieurs ajustements à mi-saison, le FOPB décide de faire confiance à 70% de son groupe pour la saison suivante.

La saison 2010-2011 voit alors le club fosséen terminer à la 4e place du Pro B, et en terminant son chemin en Play-offs à un petit match de Bercy (défaite en match d’appui de demi-finale contre Nanterre). Qu’importe le résultat, l’important, c’est qu’une dynamique soit née cette saison là autour des « Black&Yellow » ou « BYERS ».

En 2011-2012, le public, de plus en plus nombreux, vient alors assister au spectacle d’une équipe au sommet de son art. 5ème à l’issue du championnat, Fos-sur-Mer chute aux portes de la Pro A, à un match de la finale, en s’inclinant lors du match 3 des demis-finales face au grand Limoges. Là encore, point de résignation. La folle aventure fosséenne continue et réserve encore bien des rebondissements à ses plus fervents supporters.

En 2012-2013, Fos-sur-Mer décroche une belle sixième place à l’issue de la saison régulière mais les Provençaux perdent en deux manches dès les quarts de finale des Playoffs d’accession. Cette saison sera aussi le démarrage pour le club du projet provence basket, avec notamment le lancement de match délocalisés au palais des sports de Marseille, rassemblant déjà plus de 3000 spectateurs par match.

En 2013-2014. Fos-sur-Mer termine pour sa part 7e, à deux petits succès du top 4, mais participe une fois de plus aux playoffs d’accession et s’incline encore en deux manches en quarts de finale.

En 2014-2015, le club entame une saison de transition avec un nouveau groupe. On retiendra cette année là l’éclosion d’Aaron Broussard, en provenance de Sorgues (Nationale 1), qui a parfaitement su prendre la succession de Mohamed Hachad au poste 2 mais aussi la montée en puissance d’Edouard Choquet, repositionné comme meneur de jeu par son coach depuis son arrivée qui s’affirmera comme un des meilleurs meneurs de la division. Toujours est-il que l’exercice 2014-2015 a été l’un des plus douloureux de l’histoire du club en Pro B. Les BYers se sauvent en fin de saison et terminent 13e.

 

2015-2018

En 2015-2016, Fos Provence Basket réussit une de ses meilleurs exercices et fait la course à la première place avec le HTV jusqu’à la fin du mois de mars.
Fos-sur-Mer assure toutefois la deuxième place, son meilleur classement en Pro B, avec 21 victoires pour 13 défaites.
Avec l’avantage du terrain sur l’ensemble des Playoffs d’accession, les Fosséens sont grands favoris des phases finales. Mais Fos s’incline en demi-finale face au Portel.

Ultra-motivé, le groupe reste quasi-inchangé la saison suivante (2016-2017) et repart avec l’envie de tout casser, attaquant notamment par onze victoires consécutives en championnat ! Le destin est encore une fois cruel puisqu’après le HTV, c’est Bourg-en-Bresse qui vient doubler Fos Provence Basket sur le fil, dérobant la première place synonyme d’accession directe en Jeep Elite lors de la 33e journée en l’emportant 94-77 face aux Fosséens.

Passé près d’un bel exploit vu la puissance économique que représente la JLB, Fos-sur-Mer se console en terminant la meilleure saison régulière de son histoire (22 victoires, 12 revers), pour la deuxième fois de suite à la deuxième place de Pro B. Les coéquipiers de Mamadou Dia disposent de Roanne en quarts de finale des Playoffs d’accession avant de défier Nantes, le poil à gratter de la division cette année-là. Dans le sillage d’un Valentin Bigote exceptionnel, c’est l’Hermine de Nantes qui accède à la finale.

Comment, dès lors, se relever d’un nouvel échec terriblement frustrant ? En marquant l’histoire pour toujours, ce que le groupe de Rémi Giuitta version 2017-2018 va réussir à faire. Edouard Choquet est de retour après deux saisons en PROA. Noé-Charles Abouo, Abdou Mbaye, Pierre Pelos puis Jordan Aboudou apportent du sang-neuf, Les jeunes Massa et Hernandez issus de la BYERS ACADEMY donnent un précieux relais d’intensité, Tariq Kirksay tout juste vainqueur de la ligue des champions avec Tenerife puis Lou Campbell venu remplacer Xavier Gaillou bléssé, ainsi que l’inoxydable Mamadou Dia apportent l’expérience des grands rendez-vous. L’approche de la saison est également différente. Plutôt que de tout donner pour viser la première place, la deuxième partie de l’exercice sert à faire monter en puissance un groupe qui va alors tout écraser sur son passage. Quatrièmes à l’issue de la saison régulière, les BYers terminent en effet par six victoires consécutives en championnat avant d’écarter Nancy en deux manches avec une grande maîtrise au stade des quarts de finale des Playoffs d’accession puis de retrouver Rouen en demie. le RMB ayant pour sa part sorti Orléans sans l’avantage du terrain. Cette fois, les « Black&Yellow » ne tremblent pas et accèdent à la finale grâce à deux succès, 79-75 à l’aller et 92-70 au retour.
Face à Roanne en finale, Fos-sur-Mer et tous ses supporters se transcendent. Vainqueurs 72-68 à Vacheresse au terme d’un match renversant. La rencontre est tout aussi disputée au retour. Et cette fois, l’expérience des Fosséens, magnifiée par la performance XXL de Pierre Pelos, MVP de la finale, permet au club d’accéder pour la première fois en Jeep Elite et d’écrire l’une des plus belles pages de de son histoire.

2018-2019

la Jeep élite,
une aventure extraordinaire

Si la saison a été marquée par de nombreuses blessures et suspensions qui ont accablé le promu provençal, on retiendra avant tout les bons moments de cette saison dans l’élite conclue par une relégation dans les dernières journées. Le public provençal, qui attendait de retrouver le plus haut niveau du basket français depuis plus de 50 ans, a répondu présent. Et les Fosséens ont signé de beaux succès de prestige, face à Bourg-en-Bresse, Monaco à Parsemain mais aussi Limoges au Palais des Sports de Marseille, à Levallois ou encore à Antibes, lors d’un match fou remporté sur un 3 points de Pierre Pelos à la suite d’une remontada « made in BYers ».

La saison passée a aussi mis en évidence deux éléments : la nécessité de structurer davantage le club pour lui permettre de retrouver la Jeep Elite et de pouvoir y évoluer dans de meilleures conditions, et le formidable potentiel qu’il existe dans le bassin marseillais pour voir émerger un jour un club professionnel de basket de grande envergure. C’est donc avec beaucoup d’ambition que Fos Provence Basket va aborder la saison 2019-2020 pour son retour en Pro B. Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

2018

LA RÉCOMPENSE EST ARRIVÉE
AU TERME DE SON 352E MATCH OFFICIEL DE PRO B,
LE 14 JUIN 2018 UNE SOIRÉE À INSCRIRE
EN LETTRES D’OR DANS LE LIVRE D’HISTOIRE
DE FOS-PROVENCE BASKET.

Chiffres clés

3384

Record d’affluence
lors d’un match aux Palais des Sports de Marseille,
le 18 janvier 2020 contre Saint-Quentin (15e journée de Pro-B)

12

Nombre de saisons
passées en ProB

01

Nombre de saison
en JEEP ELITE (9 victoires)

01

Vainqueur des Playoffs
de Pro-B 2017-2018

nos valeurs

La culture
Fos Provence Basket :

engagement social et
performances sportives

émotions

respect

partage

passion

famille

proximité

Depuis sa création, notre club s’appuie sur ses valeurs intrinsèques
de partage, de fraternité et de responsabilité sociale.
Les performances sportives de notre équipe professionnelle (les BYers)
et l’accession en Pro B se sont construites sur ces valeurs
également véhiculées par la BYers Family :

partenaires, licenciés, bénévoles et
supporters du club !

 

FOS-BASKET-BYERS-VALEUR

Si les BYers sont la vitrine du club,
plus de 330 licenciés constituent
la famille Fos Provence Basket.
La section amateur est un vivier
extraordinaire enthousiaste et
passionné qui porte tous les jours
les valeurs du club et son excellence sportive
dans toutes les catégories d’âge.
Fos Provence Basket juge prioritaire
son rôle éducatif et souhaite s’impliquer
pour transmettre sa vision humaines et
favoriser le lien social à travers
notamment ses programmes :


BYERS ACADEMY

& BYERS SOLIDARITÉ.

personnalités

La BYers Family est aujourd’hui incarnée
par des personnalités emblématiques :

aFOS-BASKET-BYERS-2019-2020-BIO-JEAN-PHILIPPE-BARNES
FOS-BASKET-BYERS-2019-2020-BIO-RéMI-GIUITTA
FOS-BASKET-BYERS-2019-2020-BIO-MOHAMED-DY
FOS-BASKET-BYERS-2019-2020-BIO-MAMADOU-DIA