FOS PROVENCE BASKETBALL
J12. Les BYers font tomber Monaco !


Malik Hairston OK

 

Deuxième victoire consécutive pour les « Black&Yellow » vainqueurs 80-77 face au vice-champion de France !

Très grosse ambiance et très grosse victoire pour les Fosséens qui ont renversé le Rocher au terme d’un match plein à Parsemain ! Les hommes de Rémi Giuitta ont réalisé une entame de rêve à l’image du alley-oop somptueux entre Ron Lewis et Malik Hairston en premier quart-temps. Les séquences défensives positives ont succédé aux passes décisives de Marcus Dove pour Edouard Choquet à 3 points et Jordan Aboudou pour permettre aux Provençaux de prendre 10 points d’avance (20-10).

Le plus dur restait à venir, mais les coéquipiers d’Abdou Mbaye ont ensuite trouvé les ressources mentales et physiques pour résister au retour monégasque. Et lorsque la Roca Team a pris 3 points le money-time (68-71), les Fosséens ont répondu tout en sérénité avec un 3 points de Pierre Pelos, des lancers de Ron Lewis et trois paniers d’un Malik Hairston en très grande forme (23 points) pour valider le quatrième succès de la saison de Fos Provence Basket (80-77).

La victoire est d’autant plus belle qu’elle rend hommage à la mémoire de Jeannot Gueye, saluée à sa juste valeur en début de partie. Prochain rendez-vous à Limoges samedi prochain pour un nouveau match de gala à l’occasion de la 13e journée de Jeep Elite. Ensemble, unis, jusqu’à la victoire, Let’s Go BYers !

Les stats du match

Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« C’est une grosse satisfaction de gagner à nouveau à domicile. C’est une victoire méritée même si on a vécu un match très engagé, très disputé avec des chassé-croisés au tableau d’affichage, on a quand même mené une bonne partie du match et on a fait les efforts pour battre cette équipe de Monaco. Je suis autant satisfait du résultat que du contenu. Car il y a eu beaucoup d’application et d’implication des joueurs. De l’investissement, et surtout, on a été forts mentalement sur la fin, ce qui nous avait fait défaut jusqu’à présent. Quand Monaco est passé à +3 à quatre minutes de la fin, on n’a pas paniqué, on est resté sereins. On a répondu en travaillant collectivement et ça aussi c’était un point important d’être capable finir les matchs avec plus de justesse et de sérénité ».

Le résumé vidéo