FOS PROVENCE BASKETBALL
J2. A un cheveu de la victoire


couv_giuitta

 

Les BYers s’inclinent 81-80 sur le parquet de Châlons-Reims pour leur second déplacement consécutif de ce début de saison.

Trois jours après la défaite à Chalon-sur-Saône (88-74), Fos Provence Basket défiait Châlons-Reims sur son parquet. « Loin d’être le petit poucet de Jeep ELITE », comme l’avait dit Rémi Giuitta, l’ex formation d’Edouard Choquet se devait de bien figurer devant son public, d’autant plus après la défaite de 22 points concédée à Dijon lors de la première journée. La rencontre a été disputée de bout en bout et les « Black&Yellow » auraient bien pu repartir en Provence non sans avoir sabré le champagne. Mais pour un petit point, c’est le CCRB qui s’est imposé (81-80).

Les Fosséens ont montré davantage de maîtrise en faisant la course en tête en début de partie. Châlons-Reims s’est activé pour revenir et passer devant, l’ex MVP du championnat Blake Schilb répondant au 3 points de Malik Hairston (31-26). Ron Lewis à 3 points et Jaraun Burrows dans la raquette se sont accrochés pour faire repasser leur équipe devant au score à la mi-temps (39-43).

Pierre Pelos a mis le CCRB dos au mur dès le retour des vestiaires avec un tir à 3 points (39-46). Les Provençaux tenaient le bon bout jusqu’à ce que la dynamique ne s’inverse brusquement. Châlons-Reims, boosté par le passage de l’ancien orléanais Alex Abreu, a aligné un 15-3 alimenté par Blake Schilb et conclu par un 3 points de l’ancien ailier des Lakers Devin Ebanks (64-56). Il a alors fallu s’accrocher pour revenir. Servis par Xavier Gaillou, Captain Mamadou Dia et Malik Hairston ont montré la voie en scorant de loin à la dernière seconde du 3e quart-temps puis au début du 4e (68-69). Le money-time a tourné en faveur des locaux, mais dans les deux dernières minutes, les BYers ont bien cru réussir le coup parfait. Jordan Aboudou a fait mouche depuis le corner et c’est ensuite Marcus Dove qui a provoqué un passage en force pour égaliser dans la foulée d’un panier près du cercle à 37 secondes de la fin (80-80).

La suite ? Devin Ebanks a obtenu une faute et s’est contenté de marquer un lancer pour replacer le CCRB devant (81-80). Ron Lewis aurait pu se muer en héros, mais sa tentative à la dernière seconde s’est révélée infructueuse. Rageant

Rendez-vous est d’ores et déjà pris ce vendredi 28 septembre pour relever la tête à l’occasion du premier match de la saison à Parsemain face à Dijon. Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Le mot du coach, Rémi Giuitta :

La réaction d’Edouard Choquet :

Le résumé vidéo du match :