FOS PROVENCE BASKETBALL
Jeep® ÉLITE – J3. Les BYers s’inclinent face au leader dijonnais


j3-redim

 

Défaite 61-82 face à Dijon pour la première des « Black&Yellow » à domicile cette saison.

C’était jour de fête à Parsemain ce vendredi et pour cause, Fos Provence Basket disputait le premier match de son histoire en Jeep® ÉLITE, au sommet du basket français. Mais la JDA Dijon, l’adversaire du soir, n’avait pas le cœur aux célébrations. Pire, les hommes de Laurent Legname ont livré une prestation de très haut-niveau afin de signer un troisième succès consécutif, rappelant à leurs amis provençaux le chemin qui leur restait pour rivaliser avec le haut du panier.

Imperturbables, les Dijonnais n’ont pas tremblé au moment où les « BYers », poussés par toute une salle, ont pointé le bout de leur nez. En fin de premier quart-temps notamment, lorsque, Marcus Dove, Pierre Pelos et Edouard Choquet ont permis aux Fosséens de revenir à 15-19 après 10 minutes. Puis dans le 2e quart-temps, lorsque Ron Lewis a brièvement offert l’avantage aux siens (31-30). En pleine confiance après ses deux larges succès, Dijon a affiché toute sa sérénité, rejoignant la mi-temps par un 7-0 (31-37) avant d’attaquer le 3e quart-temps tambour battant. Le trio Emegano-Leloup-Ware a assuré le scoring au retour des vestiaires et Ryan Pearson, MVP du match avec ses 24 points à 10/14 au tir, a démontré l’étendue de son talent, laissant les Fosséens à 21 longueurs à l’issue de la rencontre.

Les Provençaux vont à présent avoir une bonne semaine pour préparer leur prochain déplacement sur le parquet de LDLC, samedi prochain, avant de retrouver Parsemain le 12 octobre pour la réception de Cholet.

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Les stats du match

Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« L’apprentissage n’est pas plus difficile que prévu. On savait que ça allait être très compliqué. il faut que tout le monde s’y prépare. On doit rester sereins et qu’on travaille. On a vu ce soir qu’on pouvait rivaliser par séquences, sur une mi-temps. Mais on manque de constance et de consistance. C’est ce qui nous fait défaut, de la régularité, dans les efforts, dans l’efficacité, tout au long d’un match. A ce niveau il faut garder beaucoup de maîtrise et de discipline, d’autant plus face à une équipe comme Dijon qui fera sans aucun doute partie du premier tiers du championnat. Ils m’ont quand même fait bonne impression. Il faut aussi rester humble et objectif sur notre situation. Certes, on aurait pu gagner à Châlons-Reims, mais aujourd’hui je n’ai pas de frustration car c’est le meilleur qui a gagné et parce qu’on n’est pas encore au niveau pour rivaliser avec ce type d’équipe. Comme je l’ai dit aux joueurs, on est dans un processus d’apprentissage. Il faut qu’on se rende compte des exigences que demande la Jeep ELITE. On ne peut pas perdre 24 ballons, c’est beaucoup trop. Déjà que c’est compliqué de marquer des points, si en plus tu ne shootes pas, tu es sûr de ne pas marquer. On doit continuer à travailler et ne pas céder à la panique ».

Le résumé vidéo