FOS PROVENCE BASKETBALL
Leaders Cup : Les BYers ont fini fort !


_MG_6202

 

Victoire 78-74 face à Aix-Maurienne pour le premier match officiel de la saison à domicile !

Les Provençaux ont débuté la phase de groupes de Leaders Cup par une victoire. Face à Aix-Maurienne emmené par trois anciens fosséens, Théo Leon, Karim Atamna et Jaraun Burrows (25 points, 8 rebonds), les protégés de Rémi Giuitta ont fait preuve de patience pour s’imposer grâce à un money-time parfaitement géré.

Les Savoyards ont très bien joué le coup et la défense de zone mise en place par Emmanuel Schmitt a longtemps perturbé les plans des « BYers ». Il a notamment fallu attendre le début du quatrième quart-temps pour voir les Fosséens prendre les devants au score, sur un 3 points signé Edouard Choquet (58-56). Mais il en fallait plus pour faire craquer les Savoyards, qui menaient encore 64-68 à 7 minutes de la fin.

Les coéquipiers de Makram Ben Romdhane ont alors passé un 10-1 pour inverser la tendance et faire plier l’AMSB. Edouard Choquet, Makram Ben Romdhane et Junior Mbida ont eu la lucidité nécessaire pour offrir à Parsemain sa première victoire de la saison en match officiel sur le score de 78 à 74 !

Rendez-vous mardi prochain pour le prochain match des « Black&Yellow ». Ce sera face à Antibes !

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Les stats du match

Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« J’avais prévenu les joueurs car comme souvent pour premier match officiel à domicile, on sait qu’on veut parfois trop bien faire, les nouveaux ont envie de montrer des choses et mettre en application ce qu’on a travaillé. On l’a fait mais un peu maladroitement. On n’a pas trouvé notre agressivité défensive en première mi-temps. On a beaucoup subi, on a été très permissifs, on a laissé des paniers faciles dans la raquette, notamment à Kino Burrows qui s’en est donné à cœur joie. On a lancé cette équipe dans sa dynamique, et on n’a pas su mettre de l’impact physique, ce qui doit être notre force. On a été beaucoup mieux en deuxième mi-temps sur ce point. Je pense que c’est aussi grâce à ça qu’on arrive à se sauver de ce match. Comme je l’ai dit aux joueurs, c’était un match laborieux, mais il faut savoir gagner ces matchs aussi, savoir se construire une âme de gagnant à travers des matchs où on est mal embarqués. On a très bien géré la fin sur des possessions importantes et lorsqu’il a fallu amener le ballon sur la ligne des lancer-francs ».