FOS PROVENCE BASKETBALL
Playoffs – Finale. Les BYers reviennent de Roanne avec la victoire !


couv_pierre

 

Les supporters fosséens ont vibré partout en France ce soir ! A Parsemain, à la Halle Vacheresse où ils ont donné de la voix et sur tout le territoire provençal derrière leur écran, la fureur « Black&Yellow » est désormais connue de tous ! Sur le parquet, les hommes de Rémi Giuitta ont été à la hauteur des encouragements de tout un peuple en remportant l’acte I en terrain hostile (68-72) !

Malmenés en première mi-temps (44-32), les Provençaux ont renversé la vapeur au cours d’un 3e quart-temps magistral remporté 25 à 12. Avec la dynamique dans leur camp, une agressivité défensive de tous les instants un brin d’expérience qui a fait la différence, les BYers ont tenu bon dans le money-time. Comme un symbole, c’est le capitaine de toujours Mamadou Dia, qui a renversé un ballon vers Edouard Choquet, de retour cette saison pour jouer la montée, afin de signer l’action du match sur un 3 points avec la faute qui a placé Fos Provence Basket dans les meilleures dispositions (65-68). Dans les derniers instants, la défense a tenu bon et le duo Burrows-Aboudou a également gardé son sang-froid depuis la ligne des lancer-francs pour assurer une précieuse victoire.

Ce premier succès en finale est magnifique mais rien n’est fait, il faudra à nouveau l’emporter ce jeudi à Parsemain pour valider la montée en Jeep ELITE. Voilà qui promet encore un beau spectacle à la Fournaise !!

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire !

Les stats et le résumé vidéo du match

Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On était plutôt mal embarqué en première mi-temps, même si à plusieurs reprises on est revenu un peu au score. Roanne a passé la vitesse supérieure et nous a distancé à la mi-temps, mais j’avais demandé aux joueurs de rester calme et serein. On avait trop d’excitation et on avait perdu un peu en lucidité sur cette première mi-temps. On avait aussi été malmené par leur vitesse et leur enthousiasme mais on a su ne pas paniquer alors qu’ils avaient redémarré fort. Mais petit à petit, possession après possession, on est revenu, on a réussi à les faire douter en étant très solide défensivement, ce qui est quand même notre état d’esprit. On est ensuite revenu sur nos valeurs, avec notre état d’esprit, de l’engagement, du partage de l’effort. Ce soir, c’est ce qui a fait la différence, en tout cas c’est ce qui nous a permis de relancer le match et de les mettre dans le doute. On a ensuite eu l’efficacité nécessaire pour maîtriser les dernières minutes ».