FOS PROVENCE BASKETBALL
Pro B. Charles Abouo s’engage avec les BYers !


Abouo_couv

 

Le staff provençal est heureux d’officialiser l’arrivée de Charles Abouou (1,96, 27 ans), poste 3-2 détenteur du statut Cotonou. Joueur au profil très intéressant, très complet, rugueux en défense mais aussi capable de tirer son épingle du jeu en attaque, il aura un rôle de couteau-suisse sur les postes extérieurs cette saison.

Rémi Giuitta a également reçu de nombreuses garanties sur le plan humain puisque Charles Abouou a croisé un paquet de Fosséens dans sa carrière, de sa formation NCAA à BYU (2008-2012) aux côtés de Lee Cummard (et de l’ancienne star de l’université Jimmer Fredette, ex-joueur NBA) en passant par une pige au Qatar, championnat dans lequel il a affronté un certain Mohamed Hachad (2015-2016) ou en sélection nationale de Côte d’Ivoire depuis 2009, évoluant avec Zaynoul Bah et Issife Soumahoro. La saison dernière, pour sa première saison en France à Denain (où jouait également l’ancien fosséen Jérôme Cazenobe), Charles Abouo s’est montré à la hauteur en culminant à 9,4 points (43,8% au tir, 37,8% à 3pts) et 4 rebonds pour 9 d’évaluation en seulement 20 minutes en moyenne par match. Il avait notamment réalisé deux prestations abouties face à Fos-sur-Mer avec 18 points (à 7/9 au tir) à l’aller et 19 au retour (21 d’évaluation).

Cette saison, le natif de Cocody (qui possède la double-nationalité américaine et ivoirienne) espère poursuivre sa progression et franchir un nouveau cap sous le maillot « Black&Yellow » pour sa deuxième saison consécutive en Pro B. Bienvenue à toi, Charles !

Retrouvez les meilleures actions de Charles Abouo contre Fos Provence Basket cette saison

Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Charles présente un profil très complet. C’est un vrai athlète, qui est réputé pour être un fort défenseur et qui sait faire plein de choses en attaque. Il est capable de jouer sur les deux postes extérieurs et amène du liant au jeu, de l’intensité et une dimension athlétique non-négligeable. Il a aussi une très bonne réputation en tant qu’homme, point sur lequel j’accorde toujours beaucoup d’importance. Cette saison à Denain, dans un système qui privilégie le partage du temps de jeu, il a quand même réussi à apporter sa pierre à l’édifice. La saison passée, il avait été très bon contre nous des deux côtés du terrain. Il avait aussi très bien défendu sur Aaron Broussard. Je le suivais depuis un moment je crois beaucoup en lui et j’espère qu’il se révélera encore plus à Fos-sur-Mer. On est très heureux de l’accueillir ».