FOS PROVENCE BASKETBALL
Pro B – J6. Fos fait plier Evreux !


couv_equipeCoach

 

Les BYers ont décroché leur 3e victoire en championnat en venant à bout des Ebroïciens (70-66).

Qu’elle fait du bien cette victoire ! Vainqueurs à Rouen le week-end dernier, les « Black&Yellow » ont confirmé ce vendredi à Parsemain en s’offrant Evreux afin de terminer cette première partie de saison sur une bonne note avant la première trêve internationale. La partie n’a pas été facile pour autant, et malgré les mises en garde du coach Rémi Giuitta, Evreux a réussi à imposer son jeu en première mi-temps (39-44). Il a alors fallu toute la hargne de Sullivan Hernandez et l’adresse extérieure du duo Choquet-Kirksay pour inverser la tendance au retour des vestiaires (56-50). Mais Evreux n’avait pas dit son dernier mot et est repassé à nouveau devant en début de 4e quart-temps après un dunk de l’ancien de la maison, Théo Leon (56-57). Il aura alors fallu tout le sang-froid de Charles Abouo et de Darnell Harris à 3 points pour remettre les BYers sur les bons rails. Jaraun Burrows par deux fois à l’intérieur et Edouard Choquet d’un tir au buzzer à mi-distance feront définitivement basculer le match dans les derniers instants pour le plus grand plaisir de la Fournaise !

Un grand bravo aux joueurs, au staff et un grand merci aux supporters venus en nombre les encourager. Les Fosséens sont à présent à quatre victoires pour deux défaites. Prochain épisode à Lille, le 1er décembre ! Let’s Go BYers !

Les stats et le résumé vidéo du match

Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Le résultat de cette soirée est un peu mitigé même si, bien sûr, on est satisfait de la victoire et ça reste le plus important. Mais je suis un peu frustré car on a encore montré deux visages. On ne peut pas se permettre de démarrer comme ça, surtout à domicile. Je commence à en avoir marre de pousser des coups de gueule à la mi-temps. Il faut gagner en maturité dans la façon d’aborder les matchs, car ça devient pénible de constater ça. Quand on voit la dureté et l’énergie qu’on est capable de mettre en 3e et 4e quart-temps, c’est le jour et la nuit avec ce qu’on a proposé en première mi-temps. On a eu de belles phases de jeu mais malheureusement aussi des situations où on est trop brouillon. On se cherche encore. Il y a aussi le niveau insuffisant de plusieurs individualités qui coûtent à l’équipe et qui font qu’on est sur le fil du rasoir. C’est bien de gagner, ça montre que le groupe a du tempérament, de la ressource et c’est intéressant, mais on ne passera pas à tous les matchs en jouant comme ça. On doit retrouver plus de maîtrise dans ce qu’on fait, et pour ça on a besoin que tout le monde réponde présent. J’espère que le petit break va faire du bien et qu’on va pouvoir poursuivre notre marche en avant en corrigeant ces petits défauts ».