FOS PROVENCE BASKETBALL
Trois questions à … Junior Mbida : « On a une bonne équipe »


DSC_5277

 

C’est le retour des journées de Noël ! Le début d’une série de trois matchs en une semaine pour les Fosséens à commencer par la réception de Gries-Oberhoffen ce vendredi soir à partir de 20h, pour la dernière rencontre à domicile avant le 25 décembre. En situation délicate au classement après avoir concédé un nouveau revers sur le fil face à Saint-Chamond la semaine passée, les Fosséens ont plus que jamais besoin de victoires pour retrouver le sourire et conclure l’année 2019 sur une bonne note.

Les Alsaciens, emmenés par l’ancien BYer Bruno Cingala-Mata, ne viendront pas en sparring-partner et il faudra l’appui de tous les supporters pour enflammer la Fournaise de Parsemain ! Comme le dit Junior Mbida, l’effectif 2019-2020 a les moyens de briller cette saison. Reste à retrouver ce déclic et enclencher à nouveau une série. Pourquoi pas dès ce soir ! Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Même si les défaites s’enchaînent depuis le début de saison, Junior Mbida n’a jamais baissé les bras. Ce sera encore le cas ce soir pour la venue de Gries-Oberhoffen. L’intérieur fosséen n’a qu’un espoir : revoir Fos Provence Basket enclencher le mode victoire !

Salut Junior ! Quel analyse fais-tu du dernier match perdu face à Saint-Chamond ?

Salut à tous, je trouve qu’en début de troisième quart-temps, on a eu du mal à imposer le rythme qu’on voulait pour mettre cette équipe de Saint-Chamond. Il y avait moyen de le faire, mais on a pris un trop gros écart en début de quatrième quart-temps. On a essayé de revenir à l’énergie, la motivation, mais de façon un peu désordonnée. On n’était pas si loin sur la fin mais l’écart était trop important entre la fin du troisième et le début du quatrième quart-temps. Et il y avait quand même de bons joueurs en face. Ils ont pris des rebonds offensifs, on a raté des petites choses et on a perdu des ballons qui nous ont coûté des paniers faciles. On s’est retrouvé à -11 à 6 minutes de la fin, c’était compliqué de rattraper notre retard.

La situation devient délicate au classement…

Absolument, là on tire la sonnette d’alarme parce que ça commence à devenir vraiment problématique. A chaque fois, ce ne sont que des petits détails. On ne prend jamais une rouste, on est toujours proche au score. Il manque des petits trucs qu’on doit encore ajuster. Il faut trouver ce qui fera basculer la balance en notre faveur. Parce qu’on a une bonne équipe, on a les joueurs pour dominer ce championnat, mais on a encore du mal à faire pencher la victoire de notre côté.

Le mot d’ordre pour ce match face à Gries-Oberhoffen ?

Il faudra absolument gagner. On va se remettre au travail et vraiment commencer à penser « victoire ». Là on a vraiment plus d’excuse, par rapport à ceux qui ont pu arriver plus tard, les blessés… Là tout le monde est là et il faudra tout faire pour terminer ce match par une victoire. Bon match à tous !