Contactez-nous au +33.4.42.05.16.32

Auteur/autrice : admin

J10 – LES BYERS BUTENT SUR L’ASVEL

Les « Black&Yellow » n’ont pas réussi l’exploit face à l’armada villeurbannaise.  Les supporters déchaînés de la Halle Parsemain et une équipe motivée comme jamais n’auront pas suffi à déstabiliser le champion de France en titre, qui est reparti de Provence avec un succès presque sans trembler, 88 a 67. 

Les Fosséens avaient pourtant bien débuté, avec un Lasan Kromah agressif et le tandem Diggs-Massa pour faire le spectacle sur un alley oop (15-18). Les 3 fautes rapides de Bodian Massa ont quelque peu contrarié les plans de Rémi Giuitta, et Lyon-villeurbanne a pris ses distances en deuxième quart-temps, notamment grâce à l’adresse à 3-points du quatuor Diot-Jones-Kahudi-Howard (29-48). 

Malgré toute la bonne volonté des coéquipiers d’Édouard Choquet après le repos, et quelques actions de grande classe, l’Asvel a tenu bon jusqu’au bout et la finalement emporté de 21 points (67-88). 

Les « Black&Yellow » vont à présent se concentrer sur leur prochain adversaire, encore un gros poisson puisqu’il s’agit de Boulogne-Levallois, actuellement leader de Betclic Élite. 

Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour soutenir les BYers à Parsemain, le vendredi 10 décembre !

Les stats du match

La réaction de Rémi Giuitta

J10 – LES BYERS A L’EPREUVE DU CHAMPION DE FRANCE !

Les Fosséens ont rapidement refermé la parenthèse de la Coupe de France après leur victoire en 16e de finale face à Mulhouse mercredi soir (90-79), et pour cause : le Champion de France en titre arrive en ville !

Mastodonte du championnat de France, actuellement 8e en Euroleague, LDLC ASVEL a pris une nouvelle dimension depuis l’arrivée de Tony Parker à la tête du club. L’effectif dirigé par son frère TJ a de quoi faire tourner les têtes, avec du talent et de la concurrence à tous les postes.

Pour ne pas tous les citer, on notera tout de même la présence d’Elie Okobo, William Howard, tous deux de retour en Europe après une expérience en NBA, tout comme Kostas Antetokounmpo, petit frère de la star NBA Giannis Antetokounmpo, ou encore Youssoupha Fall, plus grand joueur du championnat du haut de ses 2,21 mètres !

Sur le papier, les « Black&Yellow » savent qu’il leur faudra réaliser un exploit ne serait ce que pour titiller cette armada bâtie pour concurrencer les meilleures formations du Vieux Continent. C’est tout ce qui fait la beauté de cette saison pour les troupes de Rémi Giuitta, avoir l’opportunité de se mesurer à ce qui se fait de mieux à l’échelle hexagonale, et tout faire pour se rapprocher de ce niveau d’excellence, en espérant que le maintien soit au bout de l’aventure.

Pour ce rendez-vous exceptionnel, Fos Provence Basket pourra compter sur une Halle Parsemain à guichets fermés et une ambiance des grands soirs. Suffisant pour renverser l’ogre villeurbannais ? Réponse ce samedi 4 décembre à partir de 19h !

Ensemble ! Unis ! Jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

ECHOS AUTOUR DU MATCH

Show lumineux d’avant match

La réception de l’ASVEL sera l’occasion pour Fos Provence Basket de mettre les petits plats dans les grands avec, à partir de 18h20, la tenue d’un show lumineux, « comme vous n’en avez jamais vu » ! Il est donc conseillé d’être présent en tribune pour 18h15, le coup d’envoi du match étant prévu pour 19h.

Souvenirs, souvenirs… La « fausse » dernière de Mamadou Dia

La dernière opposition « officielle » entre Fos Provence Basket et LDLC ASVEL date de la saison 2018-2019, lorsque les Rhodaniens l’avaient emporté au Palais des Sports de Marseille lors de la dernière journée de championnat. Si l’ASVEL l’avait largement emporté (62-85), ce match est resté dans l’histoire car il était censé être le dernier match de la légende du club, Mamadou Dia, dont le maillot a ensuite été retiré pour l’ensemble de son œuvre.

Sauf que Mamadou Dia est finalement revenu pour prêter main forte à l’âge de 43 ans. Alors qu’il s’épanouissait en Nationale 2 du côté de Sapela, « Le Maire » est revenu pour une dernière pige la saison dernière, afin d’accompagner son club de cœur dans le sprint final du championnat de Pro B remporté par les BYers. Sacré Mam’ !

Un match particulier pour Edouard Choquet

Si l’attachement d’Edouard Choquet envers Fos Provence Basket n’est plus à prouver, il y a fort à parier que LDLC ASVEL garde une place particulière dans le cœur du meneur fosséen. « La Choque » a en effet vécu une parenthèse enchantée avec l’équipe de Lyon-Villeurbanne en 2015-2016, avec une saison qui s’est achevée par un titre de champion de France renversant face à Strasbourg, le premier de l’ère Tony Parker à l’ASVEL.

 Edouard Choquet avait été une rotation précieuse tout au long de l’année et s’était ensuite engagé avec Châlons-Reims la saison suivante avant de revenir en Provence pour contribuer à nouveau à faire progresser les « Black&Yellow ».

William Howard chaud comme la braise

Les amateurs de basket du sud-est de la France connaissent bien William Howard, qui a notamment lancé sa carrière en pro du côté de Hyères-Toulon entre 2015 et 2017. Alors qu’il défend aujourd’hui les couleurs de Lyon-Villeurbanne, le sniper s’est distingué la semaine dernière avec un « buzzer-beater » incroyable réussi en Euroleague sur le parquet de Monaco pour permettre aux siens de s’imposer 85-84 en Principauté.

Un panier incroyable à revoir sans modération !

Lasan Kromah est All-Star !

Il a été l’un des très beaux coups réalisés par Fos Provence Basket durant l’intersaison et s’est parfaitement acclimaté à sa nouvelle équipe. Quatrième meilleur marqueur du championnat avec plus de 18 points, 4 rebonds et 3 passes décisives par match, et notamment auteur du panier de la victoire face au Portel (78-76), l’arrière-ailier américain a été récompensé de ses efforts en étant sélectionné pour le All-Star Game LNB qui aura lieu le 29 décembre prochain.

C’est une grande première pour Fos Provence Basket qui avait déjà eu l’honneur de voir Rémi Giuitta être sélectionné en qualité d’assistant lors de l’édition 2016.  

Sadio Doucouré prolongé jusqu’à la fin de la saison !

La bonne nouvelle est tombée après la victoire des BYers en Coupe de France : Fos Provence Basket pourra compter sur Sadio Doucouré jusqu’à la fin de la saison. Par son explosivité, sa polyvalence et son expérience de la division, l’arrière-ailier a eu un impact immédiat au sein du groupe « Black&Yellow », une collaboration facilitée par le fait qu’il ait déjà évolué sous les ordres de Rémi Giuitta, sous le maillot de la sélection malienne.

Le coach fosséen disposera ainsi d’une arme supplémentaire sur les postes extérieurs, ce qui ne sera pas un luxe au regard de la profondeur des deux effectifs qui vont successivement se présenter à la Halle Parsemain, entre LDLC ASVEL et Boulogne-Levallois.

SADIO DOUCOURÉ PROLONGÉ JUSQU’À LA FIN DE LA SAISON !

Auteurs d’un début de saison réussi (4v-5d), les BYers se préparent à aborder la suite des festivités avec deux gros matchs à domicile, face à l’ASVEL, champion en titre, ce samedi, puis Boulogne-Levallois, actuellement leader de Betclic Elite.
Dans l’optique de la suite de cette aventure qui s’annonce passionnante, Fos Provence Basket pourra compter sur Sadio Doucouré, l’arrière-ailier ayant été prolongé jusqu’à la fin de la saison par le club provençal.
Par son explosivité, sa polyvalence et son expérience de la division, Sadio Doucouré a eu un impact immédiat au sein du groupe « Black&Yellow », une collaboration facilitée par le fait qu’il ait déjà évolué sous les ordres de Rémi Giuitta, sous le maillot de la sélection malienne.
Le coach fosséen disposera ainsi d’une arme supplémentaire sur les postes extérieurs, ce qui ne sera pas un luxe au regard de la profondeur des deux effectifs qui vont successivement se présenter à la Halle Parsemain !

COUPE DE FRANCE – LES BYERS POURSUIVENT L’AVENTURE !

Les « Black&Yellow » partaient favoris pour ce dernier duel des 16e de finale de la Coupe de France face à Mulhouse, pensionnaire de Nationale 1, à la maison. Encore fallait-il faire le boulot, ce que les BYers ont parfaitement réussi en s’imposant avec assurance.

Les Provençaux ont pris les devants en fin de première mi-temps (47-41) et ont confirmé dès le retour des vestiaires, entre les missiles à 3-points d’Edouard Choquet (15 points), le travail de Zachery Peacock (13 points, 6 rebonds) pour terminer près du cercle et un Lasan Kromah (17 points) magistral, terminant le troisième quart-temps par un 3-points et deux gros dunks (75-52).

Malgré la belle réaction de Mulhouse dans le quatrième quart-temps, D’Mitrik Trice (16 points) a scellé le sort du match d’un tir derrière l’arc assorti d’un lancer-franc afin d’assurer la victoire aux BYers, vainqueurs 90-79 !

En attendant la suite du programme en Coupe de France, la Betclic Elite reprend ses droits dès ce week-end avec un choc face à LDLC ASVEL ce samedi à la Halle Parsemain (19h) !

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Les stats du match

La réaction de Sadio Doucouré

COUPE DE FRANCE – POUR UNE PLACE EN 8E DE FINALE !

La Coupe de France est de retour ! Après Saint-Vallier(Pro B) puis Andrézieux-Bouthéon (N1), c’est un nouveau pensionnaire de Nationale 1 que Fos Provence Basket va devoir vaincre ce mercredi (20h) afin de poursuivre son chemin dans cette compétition : Mulhouse Basket Agglomération.

Petits Poucets de Betclic Elite, les Fosséens endosseront cette fois le costume de favori, tout en sachant qu’il faudra livrer les mêmes efforts pour voir les huitièmes de finale, notamment après l’épisode d’Andrézieux-Bouthéon qui avait tenu la dragée haute aux BYers.

Les « Black&Yellow » sont donc prévenus, d’autant que Mulhouse est mieux classé qu’Andrézieux dans la poule B de Nationale 1, avec notamment à la mène des éléments comme William Mensah ou Sidy N’Dir. Les BYers comptent sur votre soutien ce mercredi à partir de 20h à la Halle Parsemain !

A noter que les détenteurs de billets du match contre Paris Basket pourront venir voir ce match gratuitement !

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

FOS – ASVEL ET FOS – METROPOLITANS COMPLETS, FAÎTES VITE POUR L’AFFICHE FACE À MONACO !

Cette saison de Betclic ELITE déchaîne les passions. Notamment pour venir admirer les BYERS dans l’élite du basket français. Et nous tenions déjà vous dire à tous un grand merci pour votre soutien indéfectible. Après Le Portel et Paris, c’est un troisième et quatrième match consécutif qui va se dérouler devant une Halle Parsemain comble.

Devant l’ampleur des demandes, nous tenons à vous rappeler que les rencontres face à l’ASVEL samedi 4 décembre prochain (19h) et aux Metropolitans 92 vendredi 10 décembre (20h) sont à guichets fermés. Là encore, on ne peut que vous remercier.

Nous vous encourageons au plus vite à effectuer vos réservations (en haut à droit sur la page d’accueil) pour les prochaines échéances des BYERS à domicile, à savoir la première délocalisation à Marseille le 26 décembre à 17h pour y affronter l’AS Monaco. Sans oublier le 16e de finale de Coupe de France mercredi 1er décembre à Parsemain face à Mulhouse.

J9 – LES BYERS S’INCLINENT AVEC LES HONNEURS A STRASBOURG

Fos Provence Basket n’est pas passé très loin de l’exploit et a eu le mérite de jouer dans les yeux avec Strasbourg sur son parquet durant la majeure partie du match ce jeudi soir à l’occasion de la 9e journée de Betclic Elite.

Les Fosséens ont fait la course en tête dans le premier quart-temps, répondant notamment au 3 points de Jean-Baptiste Maille par un missile depuis le corner de Zach Peacock, un 3+1 de Jamar Diggs et un dunk de Sadio Doucouré en contre-attaque pour passer à +7 (12-19).

La Sig a repris des couleurs dans le deuxième acte avec un 9-1 conclu par les 3 points de la paire Roberson-Crocker. Matt Mitchell a ponctué la première mi-temps d’un nouveau panier derrière l’arc, reléguant les Fosséens à 9 longueurs à la pause (34-25).  

Lasan Kromah (22 points), Zachery Peacock et Jamar Diggs (18 points) ont tout tenté pour maintenir les Fosséens dans le coup après le repos, avec notamment deux paniers à 3 points et deux lancers en fin de troisième quart de Jamar Diggs pour maintenir le suspense (57-51).

Les Provençaux ont eu plusieurs occasions de revenir sous la barre des six points d’écart dans le dernier acte. Mais Strasbourg a tenu bon, s’en remettant à l’adresse extérieure du trio Roberson-Crocker-Lansdowne pour l’emporter 80-69.  

Prochain rendez-vous en championnat le 4 décembre prochain avec la réception du champion de France en titre, Lyon-Villeurbanne. Avant cela, il y aura la Coupe de France et un 16e de finale à jouer à domicile face à Mulhouse (N1), le 1er décembre.

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Les stats du match

J9 – LES BYERS EN MISSION À STRASBOURG

Les Provençaux ont confirmé leur bon début de saison vendredi dernier à la Halle Parsemain en battant Paris Basketball au terme d’une nouvelle bataille acharnée (65-60). Voilà désormais les BYers avec un bilan à l’équilibre (4 victoires en 8 matchs) et devant l’occasion de jouer un coup à fond sur le parquet de Strasbourg avant la trêve.

Une fois de plus, le duel s’annonce épique alors que les Strasbourgeois se présenteront avec leur imposante paire intérieure Cavalière-Morin, avec à la mène un certain John Roberson, champion de France avec Chalon-sur-Saône en 2017, sans oublier Jean-Baptiste Maille, qui a lancé sa carrière à Fos-sur-Mer et qui fait désormais office de cadre au sein du vestiaire alsacien. Battus au Mans ce week-end, les Sigmen auront à cœur de se refaire.

Les « Black&Yellow » auront également de nombreux atouts à faire valoir. Ce sera encore une fois à Rémi Giuitta d’orchestrer le tout de main de maître afin de donner à son groupe les meilleures chances de réaliser un nouvel exploit.

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

J8 – LES BYERS VAINQUEURS AVEC LE CŒUR FACE À PARIS !

Quelle soirée ! Tout le monde a été à la hauteur pour ce Clasico à domicile face à Paris Basketball : les supporters qui ont blindé la Halle Parsemain et ont donné la voie pendant toute la rencontre, le staff qui a parfaitement conditionné son groupe pour un nouveau défi de taille, et les joueurs, encore une fois héroïques, qui ont su trouvé la clé en toute fin de partie pour s’imposer 65-60 !

La rencontre a longtemps été indécise mais les deux équipes ont fait le show d’entrée de jeu. Edouard Choquet a ainsi envoyé Allan Dokossi au alley-oop pour répondre au dunk d’Ismaël Kamagaté et égaliser à 16-16. Sadio Doucouré n’a pas tardé à s’illustrer pour sa première à Parsemain avec un dunk en contre-attaque, un alley-oop sur un service de Jean-Michel Mipoka et un 3-points pour porter la marque à 33-28. Insuffisant toutefois pour distancer les Parisiens, qui sont d’abord revenus à 33-33 à la pause avant de passer un 8-0 pour prendre les commandes (33-41).

Les Provençaux ont repris du poil de la bête grâce à deux grosses séquences défensives et deux paniers de Bodian Massa. A 3 points, Sadio Doucouré, Edouard Choquet et Jamar Diggs ont maintenu les « Black&Yellow » dans le coup, faisant trembler les murs de Parsemain à chaque panier (57-55).

Mais à 90 secondes de la fin, c’est bien Paris qui menait au score, après un 3 points ouvert de Ryan Boatright. Les Fosséens ont alors pu compter sur la lucidité de Lasan Kromah (19 points, 3 passes décisives) pour planter un panier à mi-distance avant d’aller chercher deux lancers pour inverser la tendance. Jamar Diggs (12 points, 4 passes décisives) a fini le boulot avec deux lancer-francs de plus et Fos Provence Basket a pu célébrer une précieuse victoire après une dernière interception pour l’emporter sur le score de 65 à 60.

Les BYers en sont désormais à quatre victoires en huit matchs de championnat, un bilan extrêmement encourageant pour la suite avec un état d’esprit guerrier et un sens du collectif qui ont payé, ce soir encore. Prochaine étape de ce début de saison passionnant du côté Strasbourg, ce jeudi 18 novembre !

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Les stats du match

Le mot du coach, Rémi Giuitta :

La réaction de Sadio Doucouré :

Le résumé vidéo du match :

J8 – C’EST L’HEURE DU CLASICO !

Avec l’arrivée de Paris Basket dans la sphère du basket français, la rivalité nord-sud a repris de plus belle. Pensionnaires de l’antichambre ces deux dernières saisons, Parisiens et Fosséens se retrouvent ce vendredi soir en BetClic Elite pour le choc des promus !

Nombreux sont les supporters « Black&Yellow » qui ont coché la date de la réception de Paris Basketball sur leur calendrier en début de saison. La venue du club de la capitale dans le 13 est toujours un événement à part, nourri par cette rivalité nord-sud qui promet de rajouter un peu de saveur à cette rencontre qui ne manquait déjà pas de piment.

Tous les deux promus, Fosséens et Parisiens se retrouvent donc au plus haut-niveau du basket français. Après une fin de saison en boulet de canon en Pro B, Paris Basket a également conservé son ossature en gardant sept joueurs qui ont permis au club de monter.

Les armes parisiennes sont donc connues pour la plupart, de la paire de meneurs Barbitch-Boatright au tandem d’extérieurs Denis-Begarin en passant par le trio Sleva-Sy-Kamagaté dans la raquette, noyau auquel il faut désormais ajouter l’arrière Kyle Allman et le pivot estampillé NBA Kyle O’Quinn (474 matchs NBA en carrière).

Après un départ difficile, les Parisiens viennent d’accrocher l’Asvel, champion de France en titre, à son tableau de chasse (82-79) et se présenteront donc à Parsemain ce vendredi (20h) avec le plein de confiance.

Les BYers restent pour leur part sur un revers frustrant sur le parquet de Pau-Lacq-Orthez mais ont pu bénéficier d’une précieuse semaine de travail pour retrouver la forme et continuer d’intégrer Zahcery Peacock et Sadio Doucouré, qui disputera à cette occasion son premier match à Parsmsemain sous ses nouvelles couleurs. Tout est réuni pour une belle fête du basket et un gros match.

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

AUTOUR DU MATCH

Bodian Massa, la grosse interview

Dans cet entretien à lire sur le site officiel du club, Bodian Massa aborde le début de saison et le Classico et ce Clasico face à Paris Basketball : « C’est un concurrent direct pour le maintien c’est vrai, même si la saison est encore longue. C’est une équipe qu’on connaît bien, mais de nouveaux éléments sont arrivés, et les autres joueurs progressent aussi. Je la considère comme une toute nouvelle équipe, dans un tout nouveau championnat, avec des ambitions différentes de l’an passé. Ça devrait être un match assez relevé. Contre Paris, ça va se jouer à l’envie, au cœur et au courage ».

L’entretien complet à retrouver ici

Première à domicile pour Sadio Doucouré

Le club fosséen a accueilli l’arrivée de Sadio Doucouré (29 ans, 2,01m) en qualité de pigiste médical de Kevin McClain avant le déplacement à Pau le week-end dernier. Le poste 3-2 va donc jouer son premier match à domicile sous ses nouvelles couleurs ce vendredi face à Paris Basketball. Ce sera l’occasion pour le public fosséen d’apprécier sa polyvalence, sa dimension athlétique et son expérience de la division, jusqu’au retour de Kevin McClain.

La saison dernière : 2/2 pour les BYers

Les hommes de Rémi Giuitta avaient remporté les deux confrontations face au Paris Basketball en Pro B en 2020-2021. A Parsemain début mars, avec une grosse victoire 87-75 sous l’impulsion d’un Kevin McClain en feu (29 points à 7/9 à 3 points !). Deux mois et demi plus tard, les « Black&Yellow » avaient également délivré une superbe prestation pour s’imposer 102 à 92 à la Halle Carpentier, avec l’appui d’une grosse adresse à 3 points (15/26). Qu’en sera-t-il ce soir en Betclic Elite ? Let’s Go BYers !

Les images du coup de chaud de Kevin McClain au match aller :

Ismaël Kamagaté, machine à contrer

Le jeune intérieur parisien de 2,11m (20 ans) est le meilleur contreur du championnat, tournant à 2 contres en moyenne par match sur ce début de saison. Il y a un mois face à Roanne, il a même établi un nouveau record dans l’histoire de la ligue en alignant 9 contres pour aller avec ses 18 points et 5 rebonds. Au sein du bel arsenal parisien, Ismaël Kamagaté sera lui aussi à surveiller de près.


Vibrez aux couleurs des Black and Yellow. Halle des Sports Parsemain, 13270 FOS SUR MER

© 2021 Tous droits réservés. Fos Provence Basket et crewstyle.