Victoire ! Malgré les absences de Sullivan Hernandez et Jaraun Burrows, les BYers ont répondu présent pour leur quart de finale face à Souffelweyersheim même si la fin de match a un peu terni l’ensemble de la prestation des coéquipiers d’un Allan Dokossi en très grande forme (20 points, 12 rebonds, 30 d’évaluation). C’est la jeune pépite qui a lancé les hostilités avec un dunk et un panier à l’intérieur pour mettre les siens dans les meilleurs dispositions.

Jean Michel Mipoka a également pris le dessus avec un 3 points et deux paniers dont un 2+1 sur un service de Nik Caner-Medley pour conclure le premier quart-temps sur le score de 23 à 16. L’intérieur américain, auteur de son meilleur match depuis le début de saison (14 points, 6 rebonds) s’est à son tour mis en évidence en plaçant notamment un 3 points, imité dans la foulée par Edouard Choquet. Allan « Dunkossi » a de nouveau martyrisé le cercle avant de laisser Nik Caner Medley enfoncer le clou au lancer juste avant la pause (40-23).

Face à la réaction des Alsaciens au retour des vestiaires, Fos Provence Basket a répondu par trois missiles de loin signé du trio McClain-Mipoka-Diggs afin de maintenir un écart confortable (51-36). Après Bodian Massa sur la fin de troisième quart-temps, Allan Dokossi a fait l’étalage de tout son talent avec trois paniers de plus avant de voir Jamar Diggs offrir 23 points d’avance aux « Black&Yellow », soit le plus gros écart du match (76-53).

Tout avait été presque parfait jusque là, mais le BC Souffel a joué le coup jusqu’au bout et a signé un impressionnant 20-2 sur la fin de match. Les Provençaux ont assuré l’essentiel et l’ont emporté 78-73. Nul doute qu’il faudra montrer un visage plus solide sur 40 minutes pour la demi-finale, prévue mardi soir face au vainqueur de la rencontre entre Nancy et Blois. Les BYers sont prêts à relever le défi !

 

LET’S GO BYERS

Leave a Reply