Malgré une frayeur en deuxième période, nos BYERS ont bien résisté au retour des Alsaciens pour s’imposer 72-66.

Ce vendredi soir, les BYers retrouvaient la Halle Parsemain, théâtre de leur récente victoire en finale de la Leaders Cup, pour affronter Souffelweyersheim, adversaire déjà battu en quarts de finale de la Leaders Cup il y a un mois.
Comme face à Quimper, c’est le tandem Diggs-Caner-Medley qui s’est distingué pour mettre les « Black&Yellow » sur les bons rails en début de partie. L’intérieur a d’ailleurs inscrit 15 de ses 17 points dans une première mi-temps conclu sur un festival de son coéquipier meneur de jeu dont deux paniers de suite avant le repos (48-31)
Mais comme trop souvent depuis ce début de saison, nos BYERS ont joué avec le feu après la pause. Malgré leur 17 longueurs d’avance, les troupes de Rémi Giuitta ont vu les Alsaciens recoller au score, puis passer devant dans les dernières minutes.
Heureusement, Edouard Choquet veillait au grain et ses deux flèches à trois points ont permis aux Fosséens de garder la main sur cette rencontre. Le panier à mi-distance plein de sang-froid de Jean-Michel Mipoka et le dunk d’Allan Dokossi en contre-attaque ont permis aux BYers de finir le boulot et s’imposer 72-66.
On se retrouve la semaine prochaine à Poitiers pour le dernier match de l’année 2020.

LET’S GO BYERS

Leave a Reply