SACHA GIFFA, « LE SHAKER » QUI A FAIT DANSER PARSEMAIN

Pendant plusieurs semaines, Fos Provence Basket vous propose de (re)découvrir d’anciens BYERS dans une rubrique spéciale « Que sont-ils devenus ». L’occasion pour les plus nostalgiques de renouer quelque peu avec le passé. Aujourd’hui, c’est Sacha Giffa, alias « Le Shaker » qui est mis à l’honneur !

L’arrivée de Sacha Giffa a Fos-sur-Mer a marqué une étape dans l’histoire du club. International français, médaillé de bronze à l’EuroBasket 2005, et grand ami de Mamadou Dia, le « Shaker » a fait vibrer les « Black&Yellow » de 2011 à 2013, avant de rejoindre Châlons-Reims puis Denain. Avec cette façon unique de faire danser ses adversaires directs au poste bas. Sacha Giffa aura ainsi apporté sa pierre à l’édifice dans l’évolution du club, en lui faisant notamment bénéficier de toute son expérience sa science du basket.

Sacha, que deviens-tu ?

Je suis assistant coach professionnel aux Metropolitans 92. J’avais d’ailleurs passé mes diplômes à l’époque entre Strasbourg (2005-2011) et Fos-sur-Mer (2011-2013).

Quel est ton meilleur souvenir chez les BYers ?

Un de mes meilleurs souvenirs, ce sont les playoffs avec Fos. Quand on a fait trembler Limoges qui est monté assez facilement en Pro A lors des playoffs 2012. On était le petit Poucet et on a fait trembler la Pro B.

Quelle la la particularité de ce club ? Quelque chose qui t’as marqué durant ton passage à Fos-sur-Mer ?

Je trouvais que pour un club e Pro B, on s’occupait des joueurs aussi bien que dans les clubs de Pro A, que ce soit au niveau des déplacements ou de la vie familiale.

Gardes tu des contacts avec tes coéquipiers et le staff de cette époque ?

J’ai gardé des contacts avec tous les anciens joueurs avec lesquels j’ai joué à Fos. C’est une grande famille, et c’est ce qui fait le point fort de Fos Provence Basket. On est une grande famille et on reste en contact. Ce qui est bien avec cette grande famille de Fos, c’est qu’on entretient de vrais liens. Je pense aussi aux gens du staff, à Rémi (Giuitta), Momo (Sy), à Narou (Diagne) qui est des anciens du club, à Babou (Cissé). On est toujours en contact, et ça, c’est quelque chose qu’il faut garder.

Quel coéquipier t’as le plus marqué à Fos ?

Tout le monde sait que le joueur qui m’a le plus marqué ici, c’est mon ami, Mamadou Dia, Le Maire ! Sinon, il y a aussi une autre légende de Fos, Magloire, qui est quelqu’un qui m’a marqué. C’est lui qui m’a amené dans ce club. J’y venais en vacances à l’époque, personne ne s’en rappelle, dans la petite salle…

LET’S GO BYERS

Leave a Reply