Après la large victoire 102-74 contre Saint-Chamond le week-end dernier, ce sont deux gros morceaux qui attendent nos BYERS. Avec, dès dimanche 19h, un choc face à l’équipe en forme du moment, Denain.

Au fur et à mesure de la lente avancée de cette saison si particulière, les fortes têtes commencent à émerger. Et c’est chez l’une d’entre elles que les ouailles de Rémi Giuitta se rendent ce dimanche à partir de 19h. Depuis plusieurs semaines, Denain apparaît comme l’équipe en grande forme de Pro B. Mardi, les Denaisiens ont enchaîné une sixième victoire consécutive, ce qui porte leur bilan à sept succès en neuf rencontres. Du jamais vu dans l’histoire du club nordiste. Avec la défense comme clé de voute, l’équipe de Remy Valin pourrait poser de gros soucis à nos BYERS.
Côté fosséen, le revers à Nancy semble avoir été digéré. La semaine dernière, c’est une véritable démonstration qui a été proposée par les BYERS contre St Chamond. 28 points d’écart, 133-66 à l’évaluation, cette prestation était sans doute la plus complète de la saison. De très bonne augure avant ce déplacement si périlleux à Denain, puis à Quimper, leader toujours invaincu, vendredi prochain.

Le chiffre : 64,3

L’une des statistiques les plus incroyables de cette saison de Pro B jusqu’à présent. Après sept rencontres, ce chiffre est tout simplement le pourcentage à trois points d’Edouard Choquet. Il va évidemment s’estomper mais il est extrêmement rare, après autant de rencontres, de voir un joueur aussi adroit de loin. Surtout avec un tel volume de shoots (18/28, soit 4 tentatives/match en moyenne). Face aux barbelés de Denain, une telle réussite sera la bienvenue.

Un peu d’histoire :

Denain dans son antre, c’est un peu la bête noire de Rémi Giuitta. Si, à domicile, le coach fosséen l’a presque toujours emporté, à l’extérieur en revanche, c’est bien plus compliqué. Depuis 2009 et l’arrivée de Fos Provence Basket en Pro B, une seule victoire a été ramenée du Complexe Sportif Jean Degros. C’était il y a pratiquement huit ans, en 2012/13, avec le trio Sacha Giffa-Mohamed Hachad-Chris Davis aux manettes. En espérant que cette performance des anciens inspire nos troupes.

LET’S GO BYERS

Leave a Reply