Vainqueurs face à Evreux vendredi à Parsemain (89-72), les BYers ont l’occasion d’enchaîner à domicile avec la réception d’Antibes ce mardi soir (19h). Bien que 16èmes du classement, les Sharks ne seront pas à prendre à la légère !

Les Fosséens ont retrouvé le sourire vendredi soir en renouant avec la victoire face à une formation qui restaient sur quatre succès de suite. Comme l’a glissé l’entraîneur Rémi Giuitta après la rencontre, malgré un effectif handicapé par les blessures, les « Black&Yellow » parviennent à tenir le cap au classement.
La mission va se compliquer dans les semaines à venir avec des matchs tous les 3-4 jours, et notamment la réception d’Antibes dès ce mardi, une bête blessée dont il faudra se méfier ! Les Sharks restent en effet sur un non-match à domicile face à Lille (58-74) mais avaient montré un visage intéressant lors de la rencontre précédente, remportée à Poitiers (75-81) dans leur nouvelle configuration avec l’apport de trois nouveaux joueurs : l’arrière-ailier scoreur Byron Wesley, le tonique ailier suisse Axel Louissaint et l’imposant pivot Temidayo Yussuf qu’il faudra surveiller de près, au même titre que l’autre pivot de l’équipe, l’ancien nanterrien Jean-Marc Pansa.
A chaque saison son contexte. Cette année, Fos Provence Basket se bat pour les deux premières places et les Sharks se retrouvent à la lutte pour le maintien. Mais le derby méditerranéen est toujours un rendez-vous particulier dans la saison des deux clubs. Et un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne !
Le mot du coach, Rémi Giuitta :
« Je vais me répéter par rapport à d’autres équipes récemment reçues comme Poitiers, mais encore une fois, il faudra prendre ce match au sérieux, sans trop se préoccuper du classement. Au contraire, les équipes qui sont en difficulté sont même celles qui se battent le plus à l’heure actuelle. On sait de quoi on parle pour avoir gagné in-extremis contre Poitiers en prolongation. L’équipe présente trois nouveaux joueurs qui ont performé sur leurs premiers matchs, un nouveau coach (Daniel Goethals), ça fait beaucoup d’incertitude pour nous. Il y a eu pas mal d’ajustements tactiques. C’est comme si on jouait cette formation pour la première fois de la saison. A nous de mettre les bons ingrédients et surtout pendant 40 minutes afin de s’éviter une contre-performance à domicile ».
Autour du match : la troisième confrontation de l’exercice 2020-2021
Habitués à se rencontrer en phase de groupes de la Leaders Cup, Fosséens et Antibois ont déjà croisé le fer à deux reprises cette saison. En tout début d’exercice, les BYers avaient pris le meilleur à chaque fois, s’imposant 76-59 à l’AzurArena puis 71-53 à Parsemain, deux succès qui ont permis à Fos Provence Basket d’aller jusqu’au bout et de décrocher la première Leaders Cup de son histoire ! Allez Fosséens !
Un peu d’histoire : Mohamed Hachad, héros d’un come-back exceptionnel
Les supporters provençaux et antibois se souviennent forcément du 12 janvier 2013. Au Palais des Sports de Marseille, les hommes de Rémi Giuitta avaient réussi un retour exceptionnel après avoir manqué leur première mi-temps. Rapidement relégués à -13 à la pause, puis à -19 dès les premières minutes du 3e quart (30-49), les BYers ont réussi une folle « remontada » devant une foule conquise. Revenus à 71-71 dans la dernière minute du match grâce à un panier + la faute de Chris Davis, les Provençaux ont fait exploser les Antibois, au buzzer, grâce à un lay-up de Mohamed Hachad. Un match qui restera gravé à jamais dans l’histoire du club « Black&Yellow ».
Karim Atamna, symbole de l’amitié entre les deux clubs
Depuis son entrée dans le monde professionnel en 2009, Fos-sur-Mer a multiplié les affrontements face à son voisin antibois, club emblématique du basket français. C’est d’ailleurs face à Antibes que Fos Provence Basket a disputé son tout premier match en Pro B à la Halle Parsemain, le 25 septembre 2009, une rencontre remportée 75-68 par les Azuréens qui avaient dominé grâce à un certain duo composé de … Luc-Arthur Vébobe et Darnell Harris, deux joueurs qui ont ensuite porté le maillot « Black&Yellow ».
Les joueurs passés par les deux clubs sont nombreux, de Shaun Fein à Zaynoul Bah, en passant par Moussa Badiane, Lens Aboudou, Raphaël Desroses, Junior Mbida ou encore Karim Atamna, homme fort de la formation provençale de 2010 à 2014, qui a ensuite connu les joies de la montée (et d’une victoire finale en Leader’s Cup) avec Antibes et de retour chez les « BYers » cette saison, à l’âge de 40 ans !
A l’attaque !
Un petit point statistique pour se réjouir de la performance des BYers cette saison sur le plan offensif. Avec 85.7 points par match, les « Black&Yellow » sont la deuxième meilleure attaque de Pro B cette saison derrière Vichy-Clermont (90.2 par match). Les troupes de Rémi Giuitta ont notamment dépassé les 100 points inscrits à trois reprises, face à Gries-Oberhoffen, Poitiers et Saint-Chamond. Au niveau du tir à 3-points, les Fosséens caracolent en tête de la division en terme d’adresse, culminant à un sublime 42.4% de réussite ! Qu’en sera-t-il ce soir ? 

LET’S GO BYERS