Après avoir pris leur revanche à Blois samedi, les BYers ont encore un gros challenge à relever ce mardi (19h) à la Halle Parsemain avec la réception de Denain-Voltaire.

Héroïques dans la dernière minute de la rencontre à Blois pour ravir la victoire à l’ADA suite à un 3 points de Jamar Diggs et un panier de Kevin McClain (78-80), les Provençaux vont vite devoir se remobiliser alors qu’une nouvelle grosse semaine se profile, et ce sera comme ça pendant encore deux mois !
Autant dire que l’endurance aura son importance sur cette fin d’exercice ! Déjà oubliée donc cette double-confrontation face à Blois, place à Denain ce mardi à Parsemain avant d’aborder un déplacement à Aix-Maurienne !
Il n’y a pas si longtemps, Denain avait marqué le coup en prenant brièvement la place de premier du championnat, avant de rentrer dans le rang, notamment après une défaite à la maison face aux BYers (73-77) fin janvier. Les Dragons denaisiens n’en demeurent pas moins une équipe redoutable avec un profil d’équipe rugueuse. Il faudra donc être à la hauteur dans le combat pour espérer renouer avec la victoire à la maison. A Blois samedi, les hommes de Rémi Giuitta ont été irréprochables dans l’état d’esprit, malgré les coups durs, les retournements de situations inattendus. Ça passera aussi par là ce mardi, avec une détermination à toute épreuve !
Le mot du coach, Rémi Giuitta :
« Après deux matchs très âpres et intenses avec beaucoup d’engagement, on a de nouveau un vrai défi physique qui nous attend avec cette équipe de Denain, une formation très agressive défensivement, qui met de la pression tout-terrain, avec ses deux jeunes arrières très défensifs comme Matthieu Missonnier et Armand Mensah.
C’est une équipe qui met beaucoup d’engagement, comme souvent avec les équipes de Rémy Valin. Il va donc falloir être capable de remettre le bleu de chauffe dès ce mardi si on veut confirmer la bonne prestation à Blois. On oublie pas qu’on avait fait une perf’ en allant gagner à Denain, après avoir souffert pour finalement s’imposer, vraiment en fin de match.
Au niveau de l’effectif, on sait que Stephen Brown est un très bon meneur, scoreur, capable de prendre ses responsabilités mais aussi de faire jouer l’équipe. Chris Ndow en poste 3 ou David Skara au poste 4 sont aussi des joueurs clés chez eux, mais pas que, parce qu’il y a un effectif assez riche, avec également des joueurs de devoir dont on ne parle pas toujours mais qui sont très présents dans le combat et l’impact physique. On a eu très peu de temps pour récupérer et préparer ce match, il faudra donc être capable de compenser par encore plus de concentration et de maîtrise dans notre jeu ».
Un club pas comme les autres
Dans le paysage du basket hexagonal, Denain-Voltaire fait partie des clubs emblématiques, à l’histoire unique. Créé en 1947 dans la cour de l’école Voltaire de Denain par l’instituteur Jean-Marie Degros, le club rouge et blanc grimpa les échelons jusqu’à parvenir à remporter la Coupe (1960) et le championnat de France (1965). Jean-Pierre Staelens (recordman du nombre de points marqués avec 71 points contre Valenciennes en 1967), Tony Parker Senior, Hervé Dubuisson et le meneur de légende Jean Degros, font partie des nombreuses gloires de l’histoire du club.
Un chiffre : 11
Avant de s’incliner face à Blois mardi dernier (66-69), les BYers restaient sur 11 succès consécutifs à la Halle Parsemain. Depuis les débuts du club en Pro B en 2009, les joueurs de Fos Provence Basket ont toujours mis un point d’honneur à faire de l’enceinte provençale une forteresse imprenable et c’est encore le cas cette saison, même en l’absence des bouillants supporters « Black&Yellow » ! L’heure est venue de renouer avec la victoire, ça passe par une grosse performance dès ce soir !
La stat : 11.9
En jetant un coup d’oeil aux stats de la formation de Denain, on peut s’apercevoir que la formation de Rémy Valin est l’équipe qui perd le moins de ballon par match de toute la division, avec seulement 11.9 ballons perdus en moyenne. Le signe d’une équipe qui joue avec application et où chacun connaît son rôle et chacun sait prendre soin du ballon. A titre de comparaison, Fos-sur-Mer perd 14.2 ballons par match. A voir qui prendra le mieux soin du ballon ce soir !
Edouard Choquet ciblé par « Hoopsidia »
En plein développement sur son aspect digital, Fos Provence Basket a également pu compter sur des personnalités des réseaux sociaux et d’Internet. Après le clip de Jimmy la Loutre qui a dépassé les 300 000 vues sur YouTube, c’est le vidéaste Hoopsidia qui nous a rendu visite.
Très célèbre dans l’univers du basket français, notamment pour ses vidéos avec de nombreux joueurs professionnels dont Evan Fournier ou Rudy Gobert, nos deux principaux représentants en NBA, le YouTubeur aux 141,000 abonnés a consacré ses deux dernières vidéos à Fos Provence Basket avec pour thème principal : le Trashtalk. 
Les vidéos d’Hoopsidia ci-dessous :

LET’S GO BYERS