FOS PROVENCE BASKET TIENT SA DERNIÈRE RECRUE : D’MITRIK TRICE !

Le meneur de jeu formé à Wisconsin (NCAA 1) sort d’une participation à la « Summer League » avec les Bucks de Milwaukee, champions NBA en titre.

Tous les supporters des BYERS attendaient la nouvelle avec impatience. Cette fois c’est fait, Fos Provence Basket tient sa dernière recrue de l’intersaison ! Il s’agit de D’Mitrik Trice (25 ans, 1,83m), meneur de jeu formé aux Badgers de Wisconsin où il a tourné à 14 points, 3.4 rebonds et 4 passes décisives en moyenne par match en 2020-2021.
Poste 1 complet, D’Mitrik Trice avait été sélectionné pour participer à la Summer League avec les Bucks de Milwaukee et a plutôt fait bonne figure au cours des quatre matchs auxquels il a pris part avec 8 points, 1 rebond et 1 passe décisive en 12 minutes de jeu en moyenne par match, avec une pointe à 24 points face aux Denver Nuggets. Pressenti pour participer au « Training camp » de la franchise championne NBA en titre, il a finalement choisi de relever le challenge fosséen et disposera de 15 jours pour se préparer à la première journée de championnat le 1er octobre prochain face à Champagne Basket.
Le mot du coach, Rémi Giuitta :
« D’Mitrik Trice est un meneur qui sort de Wisconsin, qui a la particularité d’avoir été champion de sa conférence en tant que meneur titulaire de son équipe de basket, mais aussi champion avec son équipe de football américain en tant que quarterback, ce qui démontre quand même des qualités de leadership et également une certaine science du jeu.
Il présente toutes les caractéristiques qu’on recherchait pour être complémentaire de Jamar Diggs, Edouard Choquet et Kevin McClain sur les postes arrières. Il est issue d’une famille de basketteur, avec son frère, Travis Trice, qui est notamment passé par Strasbourg. Son père est coach. C’est donc un joueur qui a une approche et une mentalité qui devrait correspondre avec ce qu’on attend.
Il sort d’une participation en Summer League avec les Bucks de Milwaukee et avait une invitation pour le « Training Camp ». Ils hésitaient à le signer vu qu’il avait fait bonne figure en Summer League, et tout s’est ensuite décanté de notre côté ces derniers jours ».

LET’S GO BYERS