Contactez-nous au +33.4.42.05.16.32

Auteur/autrice : Romain

BETCLIC ELITE – J19 : VICTOIRE ! LES BYERS SE RELANCENT

Ils l’ont fait ! Pour leur grand retour à Parsemain, les BYers ont assuré en dominant la deuxième mi-temps pour s’imposer 77-73. Il s’en est fallu de peu, notamment à cause d’un Amadou Sow impressionnant en face (31 points) pour que les hommes de Rémy Valin n’arrachent le point-average en fin de match (Blois l’ayant emporté 75-70 à l’aller).  

A +3 à la pause (29-26), les Provençaux ont su faire le nécessaire pour se détacher grâce à la détermination du tandem Dokossi-Thompson et les coups de chaud de RJ Nembhard, auteur d’une première encourageante sous ses nouvelles couleurs. En fin de troisième quart-temps, les « Black&Yellow » avaient toujours 11 points d’avance grâce à une contre-attaque conclue par Stephen Brown Jr (52-41). 

L’ADA a alors rassemblé ses forces pour revenir et remettre la pression sur les coéquipiers de Garlon Green, mais ces derniers ont tenu bon, même s’il a manqué un petit panier de plus pour que la soirée soit parfaite !  

Vainqueurs 77-73, les Provençaux vont pouvoir travailler sereinement pour préparer le prochain match, un nouveau choc du côté de Pau-Lacq-Orthez !  

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !  

Les stats du match

Le mot du coach, Rémy Valin  

Le résumé vidéo 

J19 – BLOIS DANS LE VISEUR DES BYERS

La fête a été exceptionnelle le 18 janvier dernier au Palais des Sports de Marseille, et il s’en est fallu d’un rien pour que les « Black&Yellow » n’y ajoutent la cerise sur le gâteau en s’imposant face à Boulogne-Levallois. Les Provençaux ont eu le ballon de la gagne mais ont finalement concédé un deuxième revers consécutif d’un point, 82-83.

La page est désormais tournée et c’est un défi non moins important qui se présente avec la réception de Blois, 16e de Betclic Elite (6v-12d). Les BYers pourraient en effet se replacer dans la course au maintien en cas de victoire avant d’aller défier Pau-Lacq-Orther, actuel 17e. L’idéal serait même de l’emporter de plus de cinq points pour assurer le point-average en cas d’égalité au classement à l’issue de la saison.

Les coéquipiers d’Allan Dokossi en sont capables. Si les victoires n’ont pas été au rendez-vous ces dernières semaines, les joueurs ont montré qu’ils avaient largement le niveau pour se maintenir. Ça commence par un succès ce soir dans une Halle Parsemain en feu !

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Le mot du coach, Rémy Valin :

« Au niveau de l’enjeu, le match de Blois ressemble à celui contre Pau-Lacq-Orthez en décembre, lors de notre avant dernière victoire à Parsemain. On doit prendre ce match pour se relancer dans la course avant d’aller défier Pau justement la semaine suivante. On doit aborder le match avec les dents qui rayent le parquet dès la première minute. Avant de parler de basket, on doit parler d’engagement physique et mental, tout ce qui nous a manqué en première mi-temps sur nos deux derniers matchs. On connaît notre capacité à bien revenir, maintenant, il faut trouver un moyen de bien commencer ce match. On attend beaucoup de nos joueurs sur cet aspect là déjà ».

RJ NEMBHARD, NOUVELLE RECRUE FOSSÉENNE !

Enfin, les « Black&Yellow » tiennent leur nouvelle recrue ! Le marché étant particulièrement compliqué en ce début d’année, le staff fosséen a dû faire preuve de détermination et de patience pour trouver la perle rare.

Celle-ci porte le nom de RJ Nembhard (23 ans, 1,93m) ! Formé à TCU (Texas Christian University) de 2017 à 2021, ce poste 1-2 a intégré la NBA à sa sortie de l’université, participant à la Summer League avec le Heat de Miami avant de signer pour les Cavaliers de Cleveland, avec qui il a joué 14 matchs de saison régulière (4.5 minutes en moyenne par match).

Durant la saison 2021-2022, RJ Nembhard a ainsi vogué entre l’équipe première et la réserve du Canton Charge en G-League, avec qui il tournait à 24.5 points et 5.5 passes décisives en moyenne sur 15 matchs. Il a notamment côtoyé Trevon Scott, un petit plus qui aidera à faciliter son intégration pour sa deuxième expérience en Europe après Reggio Emilia (première division italienne) le mois dernier.

Le groupe désormais au complet, Fos Provence Basket va pouvoir pleinement se concentrer sur sa mission maintien !

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Le mot du coach, Rémy Valin :

«RJ va ajouter du lien à notre jeu offensif. C’est un joueur qui peut créer, scorer, débloquer des situations. L’opportunité s’est présentée du fait de la fin de son aventure avec Reggio Emilia. Il était sur un autre marché au regard de son CV et la preuve, il a signé à Reggio Emilia. Il n’a pas eu le temps de s’exprimer là-bas, mais c’est un joueur qui a du « Ball-handling », il peut jouer 1, 2, il est grand, athlétique. Il peut scorer. Il est jeune, il devra jouer son jeu comme le petit Rudy Demahis-Ballou le fait ».

BETCLIC ELITE – J18 : LES BYERS ENCORE À UN CHEVEU DE L’EXPLOIT

Le 18 janvier 2023 restera comme un jour historique pour Fos Provence Basket. Pour la première fois, le Palais des Sports s’est déployé dans sa capacité maximale pour accueillir 6 000 spectateurs à l’occasion de la venue des Metropolitans 92 de Boulogne-Levallois emmenés par le phénomène tricolore Victor Wembanyama.

En présence de nombreuses personnalités locales dont les Olympiens Jonathan Clauss et Dimitri Payet, ovationné avant le coup d’envoi, le Fosséens ont toute tenté pour faire déjouer l’armada francilienne, mais ont finalement échoué d’un petit point.

Les Provençaux ont bien tenu en premier quart-temps (21-30) avant de céder du terrain sur un 13-3 marqué par l’efficacité de Justin James et l’adresse extérieure des Metropolitans 92 pour se retrouver dos au mur à la mi-temps, menés de 21 points (31-52).

Puis, comme à Bourg-en-Bresse samedi dernier, les « Black&Yellow » sont revenus révoltés après le repos, en retrouvant leur défense de fer et leur jeu de transition pour grappiller progressivement leur retard.

Il y a eu un 9-0 d’entrée, un bon passage de Johan Passave-Ducteil et les 3-points de Rudy Demahis-Ballou et Garlon Green pour contribuer à ramener l’écart à -7 à 10 minutes de la fin (61-68).

Dans un dernier quart-temps de folie, les Fosséens ont réussi à reprendre l’avantage suite à un 3-points et trois lancer-francs de Stephen Brown suivi d’un dunk de Dylan Affo-Mama (74-73). Boulogne-Levallois a retrouvé le fil pour repasser à + 3 suite à un lay-up de Devante Jones et des lancers de Bilal Coulibaly et Tremont Waters (80-83).

A 24 secondes du buzzer, Allan Dokossi s’est frayé un chemin vers le cercle pour scorer deux points avant d’enchaîner par une interception qui a offert le ballon de la gagne aux BYers. Malheureusement, la dernière tentative de Stephen Brown Jr a échoué, laissant les hommes de Rémy Valin encore plein de regrets lorsque le buzzer a retenti (82-83).

Rendez-vous le 27 janvier prochain à la Halle Parsemain pour un nouveau choc en vue du matien face à Blois.

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Les stats du match

Le mot du coach, Rémy Valin :

« Il a fallu pousser une énorme gueulante à la mi-temps pour qu’on commence à jouer et qu’on joue sur notre identité. On a beaucoup de défauts dans cette équipe, mais on a aussi beaucoup de qualités. La première pour nous, c’est de mettre de l’intensité pour pouvoir courir (…). Même après la défaite contre Bourg-en-Bresse, on souligne tous les points positifs, tout ce qu’on a fait de bien. Mais là, à la mi-temps, je ne pouvais plus les protéger. Il y avait un niveau inacceptable. En deuxième mi-temps, ça a été un tout autre visage. Ces matchs ne tombent pas de notre côté pour l’instant. Sur l’interception d’Allan, j’ai cru que ça allait enfin tourner, qu’on allait enfin gagner au buzzer. Il n’y a rien qui tourne pour nous, mais il ne faut pas croire que c’est le sort qui s’acharne. On provoque aussi ça ».

Le résumé vidéo :

BETCLIC ELITE – J18 : L’HEURE DU GRAND RENDEZ-VOUS A SONNÉ  

Ça y est nous y sommes ! Le troisième match de la saison délocalisé au Palais des Sports de Marseille dans le cadre des « Marseille Basket Series » aura une saveur unique ce mercredi soir. Pour la première fois, l’enceinte phocéenne va en effet être configurée dans sa capacité d’accueil maximale afin d’accueillir 6 000 spectateurs ! Il fallait au moins ça pour recevoir l’équipe de Boulogne-Levallois et son prodige tricolore, Victor Wembanyama (19 ans, 2,20m).  

Au-delà du prestige de cette rencontre, qui offrira la seule et unique possibilité au public provençal de voir le phénomène « grandeur nature » sur ses terres avant son départ en NBA, il y aura aussi l’enjeu sportif pour Fos Provence Basket, bon dernier de Betclic Elite.  

Plus que jamais, le match s’apparentera à un duel à la « David contre Goliath », au regard du classement des Mets 92 (deuxième), et de leur imposant effectif, également composé d’Hugo Besson, neveu de Jean-Philippe Besson, entraîneur de l’équipe espoir des BYers, et sélectionné par les Bucks de Milwaukee lors de la dernière Draft, le capitaine Lahaou Konaté, ou encore l’ancien meneur NBA Tremont Waters.

Les Fosséens joueront quant à eux avec leurs armes et feront le maximum pour faire déjouer les Franciliens, comme ils l’avaient plutôt bien fait lors du match aller, s’inclinant 96-85. Même si les défaites s’enchaînent, les « Black&Yellow » ne sont jamais loin du compte. Il ne manque pas grand-chose pour que la pièce tombe enfin du bon côté. Et vec le soutien de tout le Palais des Sports, l’exploit reste possible !

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

2012-2022 : LE TOP 10 DES MEILLEURS MATCHS À MARSEILLE !

Les BYers ont fêté leurs dix ans de présence à Marseille lors de la dernière rencontre organisée au Palais des Sports face à Monaco le 27 décembre dernier. En dix ans, les Fosséens ont vécu de formidables aventures avec deux montées et un maintien en Betclic Elite ces dernières saisons.

Cet anniversaire, c’était aussi l’occasion de revenir sur les dix matchs qui ont marqué l’histoire de ce projet visant à populariser la pratique du basket sur le territoire provençal. C’est aussi une façon de clore un premier chapitre riche en émotions avant d’en ouvrir un nouveau qui commencera par la réception de Boulogne-Levallois et son phénomène Victor Wembanyama, ce mercredi 18 janvier.

1- 29 décembre 2012 : Une première réussie

Fos Provence Basket a fait son entrée au Palais des Sports de Marseille en grande pompe à l’occasion de Marseille Capitale Européenne de la Culture en 2013. Pour ce premier match, marqué par un problème d’horloge des 24 secondes, les Fosséens avaient dominé les débats face au prestigieux club de Pau-Lacq-Orthez, s’imposant 95-73 avec notamment 16 points pour le trio Aurélien Toto-Nkoté – Chris Davis – John Williamson

2-12 janvier 2013 : Mohamed Hachad au buzzer

Les hommes de Rémi Giuitta avaient réussi un retour exceptionnel après avoir manqué leur première mi-temps. Rapidement relégués à -13 à la pause, puis à -19 dès les premières minutes du 3e quart (30-49), les BYers avaient réussi une folle « remontada » devant une foule conquise. Revenus à 71-71 dans la dernière minute du match grâce à un panier + la faute de Chris Davis, les Provençaux avaient fait exploser les Antibois, au buzzer, grâce à un lay-up de Mohamed Hachad. Un match qui restera gravé à jamais dans l’histoire du club « Black&Yellow ».

3 – 2 mars 2014 : un collectif en démonstration

L’un des matchs les plus aboutis des Fosséens en terre phocéenne. Face à Nantes ce jour là, les Provençaux avaient inscrit 96 points avec 9 joueurs à 6 points et plus pour s’imposer de 31 longueurs, 96 à 65. Le spectacle avait également été au rendez-vous comme on peut le voir dans le résumé.

4 – 16 mars 2014 : Mohamed Hachad sonne la révolte

Les Fosséens avaient eu bien du mal à faire face au HTV dans ce nouveau derby, le deuxième de la saison 2013-2014 au Palais des Sports de Marseille après un premier revers en Leaders Cup. Menés 65 à 53 à 10 minutes de la fin, les troupes de Rémi Giuitta avaient alors pu compter sur un Mohamed Hachad en fusion pour revenir et l’emporter sur le fil. Au delà de sa claquette-dunk venue de nulle part, c’est également lui qui a trouvé Chris Davis pour le panier de la victoire à la dernière seconde, 76-74.

5 – 13 octobre 2015 : Derrick Obasohan signe son arrivée

L’arrivée de Derrick Obasohan, ancien meilleur marqueur de Pro A, était un événement pour Fos Provence Basket au cours de cette intersaison. Hasard du calendrier, l’ailier international nigérian a dû affronter son ancienne équipe de Hyères-Toulon au Palais des Sports de Marseille pour son tout premier match sous ses nouvelles couleurs.

L’inspecteur Derrick n’a pas fait de sentiment puisqu’il a signé son arrivée avec 31 points et le tir de la victoire, 86-85.

6 – 14 avril 2017 : un festival offensif

L’un des meilleurs matchs offensifs de l’histoire du club puisque les Fosséens avaient inscrit 108 points ce soir là pour un succès sans appel 108-73 face à Evreux. Si Derrick Obasohan avait flambé avec 29 points à 4/4 à 3-points, le public marseillais avec découvert le bondissant Jaraun Burrows qui n’avait pas tardé à faire chauffer les cercles avec ses envolées monumentales.

7 – 2 février 2019 : les BYers font tomber Limoges

A la lutte pour le maintien, les Fosséens avaient réalisé un véritable exploit en accrochant Limoges à son tableau de chasse lors d’un match complètement fou qui avait fini par basculer en faveur des « Black&Yellow ». On se souvient notamment de ces 26 points de Ron Lewis et de ces deux missiles à 3 points de Tariq Kirksay qui avaient fait chaviré la foule.

https://www.facebook.com/watch/?v=2342505332695975

8 – 19 Avril 2019 : Les BYers font trembler le Palais des Sports

Encore un match important dans la course au maintien que les Fosséens avaient réussi à faire basculer du bon côté grâce à un dernier quart-temps foudroyant, remporté 33 à 18 pour un précieux succès 84 à 73 à l’arrivée. Le sprint final avait notamment été marqué par une claquette foudroyante de Tyler Roberson et un dunk de Jarvis Varnado qui avait enflammé la foule.

https://www.facebook.com/watch/?v=431521680727404

9 – 18 Mai 2019 : le dernier » match de Mamadou Dia

La seule défaite de ce classement pour le seul match dont l’intérêt ne se portait pas sur le résultat, Fos Provence Basket étant déjà relégué, mais le départ en retraite de Mamadou Dia, capitaine historique du club, dont le numéro 11 trône désormais au plafond de la Halle Parsemain.

Tel Michael Jordan, Mamadou Dia est sorti de sa retraite deux ans plus tard pour aider son club à retrouver l’élite. Mais ce match restera comme un match à part, lors duquel « Le Maire » a reçu l’hommage qu’il méritait.

10 – 29 mars 2022 : la tête dans les étoiles

Ce soir là, Fos Provence Basket a dominé l’une des grosses écuries du basket français actuel en y mettant la manière. Alors que les Dijonnais étaient donnés favoris, les Fosséens avaient décroché une précieuse victoire en vue du maintien en s’imposant 97 à 79.

La démonstration a été telle que les BYers ont compté 27 points d’avance après trois quart-temps, portés par un trio Kromah-Stephens-Massa des grands soirs (30, 23 et 22 points).

BETCLIC ELITE – J17 : LES BYERS ÉCHOUENT SUR LE FIL À BOURG-EN-BRESSE 

La roue va bien finir par tourner ! Pour la quatrième fois sur ses dix derniers matchs, Fos Provence Basket a concédé un revers par quatre points d’écart ou moins. Ce samedi soir sur le parquet de Bourg-en-Bresse, les BYers ont ainsi perdu d’un petit point après avoir fait preuve d’une grande force de caractère.  

Les Fosséens ont effectivement souffert en première mi-temps, se retrouvant relégués à 16 longueurs à la mi-temps (40-24). Mais quelle réaction d’orgueil ensuite ! Les coéquipiers d’Allan Dokossi ont ensuite défendu comme des morts de faim et ont mieux exécuté leurs attaques en plus de bénéficier de jeu rapide.  

Revenus à -8 à l’entame du dernier quart-temps (56-48), les « Black&Yellow » ont poursuivi leur opération remontée, avec notamment un joli panier à mi-distance du dernier arrivé, Rudy Demahis-Ballou, et un dunk rageur de Dylan Affo-Mama pour ramener l’écart à une possession à 40 secondes de la fin (67-64).  

La dernière possession du match n’a malheureusement pas permis à Fos Provence Basket de trouver une situation de tir à 3-points pour égaliser à 69-69. C’est donc une nouvelle défaite frustrante qui s’est achevée sur un panier sous le cercle de Shevon Thompson (69-68).  

Encore une fois, ce revers va être dur à avaler, mais la pièce va bien finir par tomber du bon côté. L’important est de ne surtout pas lâcher, et on peut faire confiance à Rémy Valin et ses troupes pour continuer à tout donner jusqu’à la fin.  

Retour au Palais des Sports de Marseille ce mercredi pour le choc que toute la Provence attend face aux Metropolitans 92 de Boulogne-Levallois et son phénomène Victor Wembanyama.  

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers ! 

Les stats du match

Le résumé vidéo

BETCLIC ELITE – J17 : LES BYERS EN MISSION À BOURG-EN-BRESSE

La déception de la défaite face à Paris la semaine passée à domicile est désormais digérée (65-72). L’heure est venue de repartir au combat, et comme c’est le cas depuis le début de saison, c’est du lourd qui attend la formation « Black&Yellow » ce samedi soir avec un déplacement à Bourg-en-Bresse.

Les Bressans devraient arriver sur le parquet avec le couteau entre les dents après avoir concédé trois défaites de suite, et les Provençaux devront en faire de même dans l’optique de se relancer dans la course au maintien.

Si Gabe DeVoe n’a pas encore été remplacé, Milan Barbitch a été pourvu d’un joker médical en la personne de Rudy Demahis-Ballou qui apportera un peu de sang-neuf à l’effectif de Rémy Valin. Comme à chaque match à l’extérieur, il faudra se rapprocher du match parfait et afficher les bonnes attitudes pour espérer l’emporter.

Les Fosséens connaissent particulièrement les qualités de la JL Bourg, entre l’ancien toulonnais Axel Julien, l’ex fosséen Pierre Pelos, MVP de la finale d’accession des playoffs de Pro B en 2018, et l’inusable capitaine Maxime Courby.

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Le mot du coach, Rémy Valin :

« Après Monaco, 2e de l’Euroleague, Paris au top en Eurocup, on passe maintenant à Bourg-en-Bresse, premier de sa poule en Eurocup. Il faudra faire preuve de résilience en ce moment compliqué et s’inspirer de notre prestation à Cholet où on avait su sortir un gros match alors que nous étions diminués. On aura quant même l’apport de Rudy Demahis-Ballou qui nous a fait une très bonne première impression et qui va bien nous aider. Il faudra sortir un match de guerrier, et être plus discipliné que contre Paris sur les systèmes de jeu »

RUDY DEMAHIS-BALLOU EN RENFORT !

Comme l’avait souligné Rémy Valin après la défaite à domicile face à Paris, Milan Barbitch a fait preuve de beaucoup de courage en disputant 17 minutes malgré une blessure et un bandage à la main.

Son indisponibilité a finalement été estimée à au moins un mois. Pour le remplacer, le staff fosséen a donc sollicité Rudy Demahis-Ballou (20 ans, 1.87m). Passé par le Pôle France de 2017 à 2020, le meneur a entamé sa carrière professionnelle à Monaco ces deux dernières saisons.

Cette opportunité à Fos-sur-Mer va lui permettre d’avoir davantage de responsabilités et de se montrer à nouveau au plus haut niveau.

Bienvenue Rudy ! 

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Le mot du coach, Rémy Valin :

« Suite à la blessure de Milan, on s’est très vite tourné vers lui parce que c’est un jeune joueur français plein d’énergie, qui connaît bien la division maintenant avec le rôle qu’il a pu avoir à Monaco pendant deux saisons. Il va nous apporter tout son enthousiasme, ses qualités basket et sa défense sur cette période importante pour nous ».

BETCLIC ELITE – J16 : LES BYERS CRAQUENT SUR LA FIN FACE À PARIS

Fos Provence Basket a entamé l’année 2023 par une première défaite à domicile face à une formation parisienne qui a su jouer sur ses forces en fin de match pour remporter un match important dans la course au maintien.

Les Provençaux avaient pourtant bien entamé la rencontre (21-11) et ont fait jeu égal avec leur adversaire du soir jusqu’à cinq minutes de la fin, lorsque Stephen Brown Jr a inscrit un 3-points pour égaliser à 60-60.

Paris a alors fait la différence grâce à Axel Toupane, Aamir Simms et Tyrone Wallace pour signer un 7-0 et filer vers la victoire. Battus 72 à 65, les Provençaux ont encore échoué de peu mais peuvent garder la tête haute. Comme l’a souligné Dylan Affo-Mama après le match « Il faut rester ensemble, solidaire, et qu’on continue à bosser. Il reste cinq mois de compétition, donc tout est possible ».

Prochain rendez-vous samedi prochain à Bourg-en-Bresse avant la réception de Boulogne-Levallois le 18 janvier prochain au Palais des Sports de Marseille.

Ensemble, unis, jusqu’à la victoire ! Let’s Go BYers !

Les stats du match

Le résumé vidéo


Vibrez aux couleurs des Black and Yellow. Halle des Sports Parsemain, 13270 FOS SUR MER

© 2021 Tous droits réservés. Fos Provence Basket et crewstyle.